Test Fantasy Fin

Publié le par Kejik

54. Ne réalisez-vous pas combien l’or pèse en vérité ?

Non puis je m'en balance totallement. Kejik ne sera jamais assez riche pour le savoir non plus.


55. Pensez-vous que les chevaux peuvent galoper toute la journée sans se reposer ?

Non.
J'ai fait suffisament d'équitation pour savoir au moins ça. Par contre, si vous prennez une armée de plates...


56. Est-ce que, dans votre roman, un personnage se bat pendant deux heures en armure de plates complète, chevauche pendant 4 heures puis fait délicatement l’amour à une servante consentante dans la même journée ?

Bien sûr : tous les matins avant le petit déjeuner.
Sinon, c'est un petit joueur.
Par contre, pas consentante la servante. Parce que zut, faut bien s'amuser, merde quoi.


57. Est-ce que votre personnage principal a un marteau, une hache, une lance ou toute autre arme magique qui revient automatiquement quand il la lance ?

Si : un shuriken. Pas très pratique à rattraper d'ailleurs.
Pour ça que plus aucun personnage n'a de doigts dans l'histoire.

Non mais, sans déconner...

58. Est-ce que dans votre roman quelqu’un plante une personne avec un cimeterre ?

Non, c'était plus distrayant à coup de plates.


59. Est-ce que quelqu’un plante une personne portant une armure de plates ?

Y en a qui ont essayé. Ils ont eu des problèmes...

60. Pensez-vous que les épées pèsent 10 livres ou plus ?

Non, elles pèsent exactement une demie plate et quelques platons.
Après, je préfère les rapières. Mais bon, ça ou un caillou, hein. L'important, c'est surtout de bien viser.

61. Est-ce que le héros tombe amoureux d’une femme inaccessible, qu’il atteindra plus tard ?

Non. Ce sera un homme.
Et puis il sera toujours inaccessible, au début comme à la fin.

62. Est-ce qu’une large partie de l’humour de votre roman consiste en des jeux de mots ?

Non.
Il est connu que je n'ai pas d'humour. Je préfère les plates.


63. Est ce que votre héros est capable de résister à plusieurs coups de l’équivalent fantasy d’un marteau de 10 livres mais est quand même menacer par une frêle donzelle avec une dague ?

Non.
Les plates sont la réponse à ce genre de problématiques.


64. Pensez-vous qu’il faut, habituellement, plus d’une flèche en pleine poitrine pour tuer un homme ?

Oui si on porte des plates. Après, je ne sais pas mais je présume que non. Mais bon, pourquoi viser la poitrine quand on peut viser la tête ou l'entre jambes ?


65. Ne réalisez-vous pas qu’il faut des heures pour faire un bon ragoût, ce qui en fait un mauvais choix pour un repas « sur la route » ?


Je vous ai déjà parlé du ragoût qui se cuit durant la journée en chevauchée si tant est qu'on porte des plates en plein cagnard ?


66. Avez-vous des barbares nomades, vivants dans la toundra, et consommant barils sur barils de d’hydromel ?

Non.

Mais j'en ai vu qui ne portaient pas de plates. Ils devaient sans doute avoir consommé trop d'hydromel pour être aussi inconscients.


67. Pensez-vous qu’hydromel est juste un joli mot pour remplacer bière ?

Non.
Mais plates, si.
Pis de toute façon, Kejik n'est pas portée sur la beuverie. Elle a d'autres vices.

68. Est-ce que votre histoire implique un certain nombre de races différentes ayant toutes exactement un roi, un pays et une religion ?

Non.

Ils portent tous des plates donc ils sont tous frères.


69. Est-ce que la guilde des voleurs est l’organisation la mieux organisée et comptant le plus de monde dans votre monde ?


Non.
Parce qu'ils ne portent pas de plates.


70. Est-ce que le grand vilain pas beau punit les erreurs insignifiantes par la mort ?


Non.
Il leur confisque juste leur armure de plates.

Non, sérieusement, non, ce ne sont pas des concepts que j'effleure. ^^


71. Est-ce que votre histoire raconte les aventures d’une équipe de guerriers de top niveau qui prennent en chemin un barde nul en combat mais qui joue du luth ?

Non.
Le barde portait des plates. CQFD.

Plus véridiquement, j'avais déjà répondu à ça : ce sont des gens normaux dans une situation anormale. pas de surhomme, ni de surfemme, juste des gens ordinaires.

72. Est-ce que le « Commun » est la langue officielle de votre monde ?

Non. C'est le "Plate".

Bon, ok, j'ai rien trouvé de miuex que le Commun pour le moment. Mais je ne deséspère pas de trouver un truc plus mieux bien.


73. Est-ce que la campagne de votre monde regorge de tombes et de cimetières remplis d’anciens objets magiques que personne n’a pensé à voler durant tous ces siècles ?

Oui et non.
Il y a plein de looting à faire mais c'est pas par manque d'avidité que ce n'est pas réalisable mais juste parce que les objets en question ont quelque peu leur propre façon de penser. Ils aiment se fourrer dans des endroits relativement hostiles et se nourrissent régulièrement de voleurs un peu trop assurés d'eux mêmes.


74. Est-ce que votre livre est, de façon basique, une réécriture du Seigneur des Anneaux ?


Alors là, je ne dirais qu'une chose :
Si je devais réécrire le SdA, autant aller me pendre tout de suite parce que c'est de plus loin le lire le plus emmerdant à écrire et à relire.
Autant le lire me replonge dans des souvenirs de bien-être de mon enfance autant le récit m'emmerde profondément.


75. Relisez cette question et répondez franchement.

Ouais, ouais, j'avoue, toussa, ouais, ouais.

Mais bon, je préfère les plates.
Je vous ai parlé de ma collection de plates d'ailleurs ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Koulou 30/03/2009 10:04

tes réponses me semble un peu...plates  , non ? eut égard à la finesse des questions

Roanne 01/03/2009 21:02

J'ai l'impression que ça vire à l'obsession, les plates.Ceci-dit, je veux bien voir ta collection un jour. Je suis certaine qu'on pourrait faire des échanges !Oui, je sais où est la sortie...