Schizo ?

Publié le par Kejik

Trop énervée pour parler, je vais laisser la place à Attila qui s'exprimera sans doute mieux que moi...

Miaou ?
Mais j'ai rien à dire moi...

Ta gueule et fais ton boulot !

Maiheu...

Bon, puisque je n'ai pas le choix...
Kejik (la teigne qui me menace de plus me filer de croquettes si je ne me mets pas anx manettes) a appris une mauvaise nouvelle ce matin.
En effet, son intérim ne va sans doute pas être prolongé pour "restructuration du personnel"...
On ne lui reproche rien, en soi. Et c'est bien là où le bat blesse. C'est qu'en réalité, elle s'est bien fait enfiler à sec (quoique même avec vaseline, y a peu de chances que ça lui fasse plaisir, en même temps).
Mais ne vous inquiétez pas, chers lecteurs : Kejik a un as dans sa manche qu'elle n'a pas encore dévoilé. Maintenant, si quelqu'un s'y connait bien en législation du travail, qu'il se dévoue ! Ca m'évitera de me faire arracher les poils...
Ben oui, pour se calmer, Kejik me carresse mais ça ressemble plus à de l'arrachage de poil par cire chaude qu'autre chose...

Enfin quoi qu'il en soit, notre chère trublione voit les choses avec objetcivité et optimisme. Pour elle, ce n'est qu'un signe de plus que sa destinée est placée sous l'étoile de l'écriture.

Eh oui, écorchée vive et artiste, ça lui convient bien...

Mais en tout cas, j'aurais bien voulu voir la gueule de son chef quand il y a eut ce dialogue :

- Je ne pourrais pas tout t'apprendre parce que c'est énormément de travail et il faut comprendre du premier coup donc non, on ne va pas pouvoir te garder à ce poste, malheureusement. On ne peut pas être tous surdoués comme le patron... Faut pas trop en demander non plus.
- Ah oui, donc avec mes 147 de QI, vous me placez où exactement ? C'est pas comme si je n'apprenais pas vite, n'est ce pas ?

Vu le sourire de contentement de la Kejik quand elle raconte ce passage, je pense que le gars, il a bien ravalé ses dents...

Enfin bon, voilà, voilà. Kejik va aller faire un petit tour au parc pour se détendre, aller filer à bouffer  à ces crétins de coins-coins qui sont pas obligés de taper des articles à sa place, et réfléchir un peu à son avenir et tout ce qui s'ensuit.
Parce que bon, c'est pas comme si elle avait misé tout un pan de sa vie sur ce taf.
C'est pas comme si elle s'était fixé comme objectif qu'avec le cdi à temps plein, ils pourraient prendre un appartement plus grand avec Mr. Kejik et commencer à fonder leur foyer...
En tout cas, j'espère que ça va s'arranger parce qu'il faut quand même qu'elle me file du miam, la Kejik, des fois...

Publié dans La vie de Kejik

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

asuka 23/09/2008 16:31

n'assomme pas les canards en visant la tete ,le but c'est de se calmer,pas de se venger....t'es jamais restée bien longtemps au chomage,t'es pas toute seule,si y t'avais virée alors que tu venais de prendre un credit la se serait vraiment grave ...bon c'est pas de la super consolation,mais tu sais bien que tu vas rebondir!

zordar 22/09/2008 18:55

Ils ne savent pas se qu'ils perdent ces gjeurugvny_-_bgjfdotçty !

moklaomax 22/09/2008 14:28

mmmhhh, ça me rappelle étrangement une journée de ma vie.Qui s'est passé, la semaine dernière. Je me sentais si mal après....les larmes aux yeux et le coeur serré.Bref, je me suis dis que mon chemin n'étais pas là. Mais ailleurs.Je me demande toujours où?Courage kejik, courage!