Rêves et hasards

Publié le par Kejik

Ca fait un moment que j'hésite à mettre en ligne cet article. Désolée, Elisabeth, ce n'est pas aujourd'hui que je mettrais en ligne mon vote pour sept blogs, je reporte au weekend suivant pour cause : mes liens ne sont pas à jour... Et je n'ai pas le temps aujourd'hui de m'occuper en détail de toute cette remise à neuf. Le weekend du 15 Août devrait y être proprice.

Revenons en à nos bestiaux. (Suis pas raciste, n'importe lequel fera l'affaire)

Je vis beaucoup par mes rêves. Je les distingue en trois catégories :
- les rêves "délestages". Véritables zones de délestage de la journée ou de la semaine, ils sont le reflet de ce que j'ai engrangé consciement ou inconsciement et c'est par ce biais que je fais le tri dans ce qui va me servir ou non dans ma vie de tous les jours.
- les rêves "d'inspiration".
- les rêves "réels".

Les deux dernières catégories sont étroitement liées. Mais pas forcément dans le même but.
L'un et l'autre me laissent souvent avec une impression étrange au réveil.
Comme une porte ouverte sur quelque chose d'autre, quelque chose qui "existe" vraiment mais pas forcément dans notre dimension.
Alors oui, vous allez peut-être me prendre pour une douce dingue ou je ne sais quoi. Mais je m'en fout, j'assume.
Je ne vais pas vous faire un discours sur mon côté médiumnique, ça ne servirait à rien : je n'ai à convaincre personne et tout dépend de nos croyances personnelles.
Pour en revenir aux rêves, c'est ce qui est le moteur de mon écriture pour les rêves d'inspiration. Mais n'allez pas croire que c'est quelque chose d'immatériel. J'ai vraiment l'impression que ce sont des images qui "existent dans un monde réel autre que le nôtre". Je vis profondément ces songes mais pas comme si c'était moi. Non, c'est vraiment comme si j'étais un observateur qui voyait et ressentait les émotions par le corps d'un autre. Ses réactions ne sont pas les miennes et pourtant je comprends profondément pourquoi il agit ainsi.
Les rêves "réels" sont pareils sauf que je ne les rêves pas pour en écrire mais pour qu'au moins quelqu'un sache quelque part que ça s'est produit. Le rêve de ce matin est de cet acabit. Je ne le raconterais pas parce que c'est quelque chose de très personnel aux deux personnes qui l'ont vécu "en vrai" et que je ne connais pas mais qui ont désiré que quelqu'un assiste à cet événement.
Alors pourquoi moi ?
Je ne vais pas faire dans l'égocentrisme, je ne suis pas une "élue" ou ce genre de conneries. Par contre, je vais faire une métaphore : vous courrez sous une pluie battante pour trouver un abri. Il n'y a que des portes closes devant vous. Puis, une est ouverte. Vous vous engouffrez dedans et vous attendez l'accalmie. En réalité, sur mille portes il y en avait une centaine d'ouvertes. Mais vous êtes entré dans la première qui se présentait.
Pour ce genre de rêves, c'est pareil. J'étais une des nombreuses portes ouvertes à ce moment et lieu précis.
Les rêves d'inspiration, c'est exactement pareil sauf qu'il faut le raconter !
Je n'ai pas vraiment l'impression d'être un auteur ou un écrivain quand j'écris mais plutôt un journaliste d'autres contrées.

Alors je me doute bien, en écrivant ces mots, que ça y est, je suis vraiment tombée dans une douce folie qui va en s'aggravant.
Mais je ne crois pas qu'il y ait de hasards. Tout suit un schéma bien établi. Le grand dessin de la tapisserie peut paraître incompréhensible à celui qui regarde chaque brin, à celui qui est le brin mais en réalité, chaque chose a sa raison d'être, difficile ou facile, horrible ou magnifique...
Chaque chose a sa raison d'être.

Publié dans La vie de Kejik

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

wings.of.hope 21/08/2008 18:19

Je trouve ça très interressant. C'est bien que tu assume, comme tu dis, que les gens puissent penser que tu es prise de douces folies.Vis ta vie (et celles des autres dans tes rêves). Du moment que tu te sens bien c'est tout ce qui compte.

Kejik 29/08/2008 14:18


J'assume complétement :D
Exactement... XD


Roanne 10/08/2008 18:41

C'est un peu fouilli, mais je comprends ce que tu essayes de partager. Tu ouvres en tout cas une porte qui montre de belles choses, la façon dont tu vis, ressens, découvre, une certaine philosophie.il n'y a aucune folie là-dedans ^^

moklaomax 10/08/2008 15:22

Chaque chose a sa raison d'être, comme tu dis...Moi je comprend ce que tu écris, car je le vis aussi.Non, tu n'es pas folle. Tu es juste consciente d'une certaine réalité.